Transmutation – L’ours est un écrivain comme les autres – William Kotzwinkle

L’ours est un écrivain comme les autres
William Kotzwinkle
Traduction Nathalie Bru
Editions 10/18

Ma lecture


Arthur Bramhall est un prof d’université dépressif, pour y remédier il prend une année sabbatique afin d’écrire un roman. Mais cela ne se passe pas comme il le souhaite, une fois le mot fin apposer en bas de son tapuscrit. Son livre est la proie des flammes, puis après réécriture, il se le fait voler par un ours.

Oui mais pas n’importe quel ours. Celui-ci n’a qu’une envie c’est de rejoindre la société humaine.


Fort de sa découverte, il se lance à l’assaut de New-York et de ses maisons d’éditions. S’ensuit une série de quiproquos tous plus savoureux les uns que les autres. Comment un ours venant du fin fond du Maine peut il se débrouiller dans la mégalopole qu’est New-York ? Comment les hommes peuvent-ils être aveuglés devant le succès ?
En parallèle nous suivons Arthur Bramhall qui de son côté devient plus sauvage et fini par se terrer dans les forêts du Maine. 
Sous couvert de comédie, ce roman est une critique du monde de l’édition et de la course à l’argent coûte que coûte. 

Un extrait ou deux…

« Dan, c’est Bettina. Il faut vous rendre à l’interview, c’est l’heure. Vous vous souvenez ? Vous enregistrez avec Bill Degom. […]

Une Interview.

Avec une boule de gomme.

[…] Il enfourna la boule de gomme dans sa bouche.[…]

Il mâchait joyeusement. Finalement, tout s’était passé comme sur des roulettes, la mission avait été accomplie. Il s’entretenait avec une boule de gomme. Faire sa promotion n’était pas si compliqué. »

4ème de couverture :

Il était une fois un ours qui voulait devenir un homme… et qui devint écrivain.
Ayant découvert un manuscrit caché sous un arbre au fin fond de la forêt du Maine, un plantigrade comprend qu’il a sous la patte le sésame susceptible de lui ouvrir les portes du monde humain – et des supermarchés débordants de sucreries…Le livre sous le bras, il s’en va à New York, où les éditeurs vont se battre pour publier l’oeuvre de cet écrivain si singulier – certes bourru et imprévisible, mais tellement charismatique! Devenu la coqueluche du monde des Lettres sous le nom de Dan Flakes, l’ours caracole bientôt en tête de liste des meilleures ventes…





Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s