La quarantaine, quelle crise ! Sous l’aile du concombre – Henri Girard – Atelier Mosésu

Hubert a quarante ans et n’a jamais cru en l’amour, la faute à ses parents. Ils se sont séparés lorsqu’il avait 15 ans, et c’est la meilleur chose qu’ils aient faite selon lui.

Oui mais du coup Hubert pense que l’amour c’est surfait, et qu’on ne peut pas vivre avec quelqu’un. Hubert est formateur ou coach, enfin il essaye d’alléger les blocages que pourrait rencontrer les salariés qui suivent ses formations. Et ces stages de quelques jours sont parfais pour lui, un vrai vivier d’aventures sans lendemains. Exactement comme ça qu’Hubert envisage les relations amoureuses, 3 jours une nuit.
C’est sans compter sur Milady et sur ses parents qui lui réservent de sacrées surprises.
Les personnages sont bien campés, la vie de citadin ainsi que les fêtes villageoises sont réaliste.
Avec un style soigné, un vocabulaire choisit, Henri Girard nous emmène dans les méandres des interrogations d’un quadra, la vie, l’amour, l’univers et le reste. Une lecture agréable et pas si légère qu’il y parait.

 4ème de couverture:

 Les célibataires contre les hommes mariés, a-ton idée ? Quelle mouche a donc piqué Hubert d’accepter ce match au village ? Lui, quadragénaire hypocondriaque, consultant en ressources humaines et… bancal du sentiment. Mais on ne se méfie jamais assez lorsqu’on se retrouve à la merci d’une nièce astucieuse et aux bons soins d’un ami moins débonnaire qu’il n’en a l’air… Car Hubert aime, mal, et ne sait le dire. Quelle plus belle phrase, pourtant, que « Je t’aime » ? Mais on oublie parfois de la prononcer, par peur, pudeur ou négligence, et l’on passe alors à côté de l’essentiel : ceux qui nous sont chers et à qui on n’a pas su le
faire comprendre… A côté quelquefois de sa propre vie aussi…
Sous l’aile du Concombre, on rit, on pleure… Mais au moment de dire « Je t’aime », on se souviendra de cette leçon de vie.
 
Publicités

4 réflexions au sujet de « La quarantaine, quelle crise ! Sous l’aile du concombre – Henri Girard – Atelier Mosésu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s