L’Atelier Mosésu, une maison d’édition

Aujourd’hui, je viens vous parler d’une maison d’édition, que certains d’entre vous connaissent déjà, mais pour les autres suivez-moi et allons faire un tour chez L’Atelier Mosésu.



  

L’Atelier Mosésu est né en 2012, autour d’un concept proposé par Sébastien Mousse : L’embaumeur, une série de livres avec pour personnage principal, Luc Mandoline,thanatopracteur.L’originalité réside dans le fait que chaque tome (au nombre de 10 pour l’instant) de la série est écrit par un auteur différent. Cela vous rappel un peu le Poulpe ? Oui « une sorte de Poulpe funéraire ».
****************************************Avant tout, c’est une maison d’édition a taille humaine, avec une équipe dynamique et fort sympathique. Qui regroupe des auteurs et qui propose un travail tant au niveau du contenu que du contenant de qualité.

 L’Atelier Mosésu  propose 12 collections autour de thèmes variés :39-45 – L’embaumeur (les titres)– Black&Short – Dirty girls – Les auteurs du noir – Patrice Dard – Orcus Morrigan (Maxime Gillio)- Parabellum – Pepper (1ere parution en octobre 2016) – Roman – Slash – Vuk Kovasevic (Jean-Luc Bizien).
Cela va du polar au gore (1er titre à paraître le 16 mai 2016 dans la collection Slash) en passant par le roman et la nouvelle. Dans la collection « Les auteurs du noir », vous trouverez des recueils de nouvelles dont les bénéfices sont reversés à des associations caritatives. 


Une des force de cette maison d’édition : ses auteurs, vous y croiserez des noms qui ne vous sont pas inconnu et d’autre à découvrir.
Alors n’hésitez pas a suivre les différents liens de cet article afin de découvrir L’Atelier Mosésu, leurs livres et leurs auteurs, vous ne serrez pas déçus.

Pour ma part, j’ai des livres édités par L’Atelier Mosésu, et ça fait beau dans ma bibliothèque, parce que le travail des couvertures et du graphisme est excellent.

****************************************

Quelques chroniques pour vous donnez envie :

Annicroche La chronique de Laetitia

Ravensbrück mon amour La chronique de Stef

Zazou La chronique de Pierre-Marc

L’amante d’Etretat La chronique du Corbac













Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s