De l’adolescence à l’âge adulte – Les géants – Benoit Minville

Les Géants 
Benoît Minville

Edition Sarbacane

Ma lecture :

Allez, viens, donne-moi la main, suis moi, on part sur la côte Basque, ensemble.
Allez, viens, donne-moi la main, suis moi, on va rencontrer Marius, Estéban, Bart, Alma, Auguste, Enora, Henriko et Samia, ensemble.
Allez, viens, donne-moi la main, suis moi,  on va glisser sur les vagues de l’océan, ensemble. Tu les vois les vagues ? Tu les attends patiemment. Tu les sens en toi ?
Allez, viens, donne-moi la main, suis moi, on va devenir grand ensemble.
Allez, viens, donne moi la main, suis moi, on va faire nos propres choix.
Allez, viens, donne-moi la main, suis moi, on va apprendre la liberté, ensemble.

Marius, c’est la clef de voûte de ce roman. Un peu une tête brûlée, il se cherche, et pour se trouver il passera par toute une palette de sentiments. Autour de lui, il y a des secrets, des mensonges, qui le feront éclore. Son objectif, prendre la mer, sur son « Lord Jim ».

Porté par l’amour des siens, et la découverte de son histoire familiale, il va entrer assez violemment dans l’âge adulte. Et tout le roman tourne autour de ce moment où l’on délaisse l’adolescence pour mettre un pied dans sa vie d’adulte, et des choix que l’on fait pour y arriver. Accompagné de son inséparable, Estéban, son frère de vague, son frère de coeur, ils vont plonger « tête baissée » dans la vie.

Un extrait ou deux… :


« Regarde, petit frère : c’est chez toi, ici. Regarde, petit frère. Notre étoile est là-haut, on est peut être pas nés sous la plus brillante, mais on apprendra ensemble. A devenir. » (p149)


J’t’emmène au vent – Louise Attaque


4ème de couverture :


Ça se passe sur la côte Basque.

Les Géants, ce sont eux :
Deux familles, un clan qui se serre les coudes depuis toujours.
Les parents, ouvriers et pêcheurs, gardent la tête haute.
Leurs fils ont le surf pour vocation, peu ou pas d’horizon.
Et soudain, la vague arrive:

César le grand-père, revient.
Il a passé 20 ans en prison ; tout ce temps, on a fait croire qu’il était mort…
… et il a des compte à régler.
De lourds secrets à déterrer.




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s